Ouverture Citoyenne: la Profession de foi

« Ouverture Citoyenne »

est à l’image de la société calédonienne : des femmes et des hommes d’horizons politiques divers, de classes sociales et d’origines différentes.

En charge de responsabilités dans la société, nous avons dépassé les clivages. La construction de notre pays est au cœur de notre engagement, nous en sommes fiers.

Nous allions l’énergie, la compétence, l’expérience, à la sagesse. De nos multiples différences, nous faisons la richesse de notre investissement.

Réussissons ensemble le pari du cœur, de l’espoir et de l’intelligence. Refusons la logique des blocs, des rapports de forces et de la radicalisation. Ayons l’ambition de répondre aux enjeux de la société calédonienne par une politique de plus grande justice et de meilleure équité sociale.

Avec « Ouverture Citoyenne » nous fondons notre démarche politique sur l’accord de Nouméa, autour de trois grands axes

  • la cohésion sociale,
  • la cohérence des politiques publiques
  • l’esprit de partenariat.

La cohésion sociale, indispensable à la communauté de destin:

Sans cohésion sociale, il n’y a pas de communauté de destin, ni de projet de société viable.  Nous voulons assurer l’égalité des chances pour nous tous, consolider les passerelles entre nos communautés, quelles que soient nos cultures et nos origines, pour un pays plus solidaire. L’éducation, la formation, l’accès au logement, la santé, la culture, la maîtrise du coût de la vie, la qualité de vie pour tous, sont les moteurs de cette solidarité et les conditions de la dignité pour chacun. Impliquons notre jeunesse dans la construction du pays, préparons la aux exigences de la mondialisation.

La mise en cohérence des politiques publiques, garante d’un développement harmonieux et équilibré

Les Accords de Matignon ont permis des politiques provinciales de rééquilibrage adaptées aux contextes locaux. Pour réussir l’Accord de Nouméa, donc les transferts de compétences, nous devons assurer la cohérence Pays. Nous voulons mettre en oeuvre les schémas d’aménagement  et dynamiser la concertation entre les collectivités, pour une action publique plus efficace.


L’esprit de partenariat, pour réussir ensemble un projet pays

Dans cette mandature charnière, nous voulons retrouver le partenariat entre les acteurs politiques en Nouvelle-Calédonie.  Relevons les défis qui se présentent à nous et vivons chaque jour l’Accord de Nouméa. La concertation, le dialogue permanent et le travail concrétisent notre engagement politique. Dans le respect de nos différences, associons tous les citoyens calédoniens aux choix de leur avenir.

 

2 Réponses à “Ouverture Citoyenne: la Profession de foi”


  • bonjour, il semble que le moment soit venu de mettre en partage les responsabilités; les « professionnels » de la politique ont montrés leurs savoir-faire et le résultat n’est pas à la hauteur de nos espérances.
    d’autres hommes et femmes de la société civile doivent être partie prenante pour faire avancer les réformes progressistes plus rapidement.
    ceux qui seront choisis devront avoir en tête de ne jamais oublier leurs valeurs fondamentales pour lesquelles ils seront élus.
    solidarité, don de soi, recherche d’excellence et rigueur…
    2004 a vu un progres important mais des dérives de comportement individuel sont toujours là et elles rendent les Calédoniens méfiants et suspissieux.

    j’ai lu, avec attention, les propositions d’Harold martine sur l’environnement.
    il propose des évidences mais oubli le principal, a savoir, la construction des trois usines à charbon voté par le CONGRES !
    de plus, il souhaite que nous reconnaissions les règles de KYOTO, c’est plus facile, maintenant que les deux usines ont démarrées !!
    le pro est un beau parleur avant tout.

    cheembool

  • Il fut un temps où les citoyens se positionnent pour se nourrir Des réflexions politiques, sociales et économiques du pays.
    A l’heure actuelle, Le cadre a été déterminé par les Accords de Nouméa. C’est ce cadre que les calédoniens doivent mettre en oeuvre par Des réflexions et Des actions pour que chacun puisse y vivre.
    En Mon sens, la dynamique de compromis doit animer chaque citoyen de ce pays pour NE plus tomber dans une situation qu’on a connue dans Le passé.
    La question importante EST:  » comment chacun contribue pour Le vivre-ensemble? »
    Je salue votre courage politique de sortir chacun et chacune de son petit confort quotidien et d’enclencher une dynamique nouvelle de reconnaissance Des capacités individuelles Des citoyens de ce pays.
    Pour moi, IL faut avoir espoir que les gens de ce pays Ont cette capacité de prise de conscience que l’unique condition pour une paix sociale, pour une économique viable et une politique durable EST Le  » SAVOIR VIVRE – ENSEMBLE »
    Bon courage Loulou et Laurent, je suis à votre disposition pour n’importe quoi!

    Wai!

Laisser un Commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres