Portrait: Marie-Claude Wetta épouse Tjibaou

Marie Claude Tjibaou
 

CV Express:

  • Veuve de Jean-Marie Tjibaou,
  • Chevalier de la Légion Honneur
  • Mère de 6 enfants
  • Protestante
  • Grande sportive, elle a participé aux Jeux de :
    • Nouméa (médaillée argent)
    • Guam (médaillée or et bronze)
    • Papouasie Nouvelle-Guinée (médaillée or et argent)
    • Tahiti (médaillées or)

Parcours :

  • Fonctionnaire de la Nouvelle-Calédonie à la retraite
  • Service du développement et Education de Base pour la formation  des adultes notamment avec la mise en place des groupes de femmes de la Côte Est + Service Etat avec Jacques Iekawé (Rapporteur Général du Fonds d’Aide au Développement de l’Intérieur et des Iles)
  • formation des promoteurs à la gestion et accompagnement des projets + agent Agence de Développement Rural et d’Aménagement du Foncier).

Depuis 1989, après le décès de Jean-Marie Tjibaou, elle est approchée par l’UC pour mettre en place l’ADCK au côté de Octave Togna et Jean-Pierre Deteix.
Elle est présidente du CA de cet établissement public depuis sa création (Participation active à Melanésia 2000 en 1975).Conseillère au CES de Nouvelle-Calédonie (5 ans)
Conseillère au  CES Paris, 3ème institution de la République, représentant la Société Civile Française (10 ans dont 5 ans au titre de la représentation de la NC groupe Outre Mer et 5 ans par désignation du Président de la République en tant que personnalité qualifiée).

Son engagement à « Ouverture Citoyenne »

« Tout au long de ma vie, j’ai œuvré pour promouvoir la femme en général et kanak en particulier. Lorsque l’on vient d’une société traditionnelle, les fortes mutations sociales nous obligent à placer des passerelles pour construire un développement harmonieux sans déstructurer nos propres sociétés. J’ai toujours essayé de construire le développement en rendant les hommes et les femmes acteurs pour éviter qu’ils subissent les choses. Pour moi, le discours politique  doit devenir une réalité sur le terrain.
Construire une société juste pour moi, c’est permettre une cohésion sociale pour que le fossé des inégalités soit comblé.

Mon implication aujourd’hui dans « ouverture citoyenne » correspond à mon refus de la politique des 2 blocs… c’est d’abord mon 1er constat.

La devise de mes pères « 2 couleurs, 1 seul peuple », je ne la retrouve plus dans mon parti d’origine.
Je me suis engagée sur une liste en Province Sud parce que j’estime que le débat est ici.

Le choix d’adhérer à « Ouverture Citoyenne » n’est pas une contradiction avec la devise « 2 couleurs, 1 seul peuple » car nous sommes des hommes et des femmes d’origine diverse, de culture différente et notre objectif commun est d’œuvrer pour la construction de notre pays.
Nous dépassons nos clivages pour aller à l’essentiel et nous mettre au travail. Nous avons démontré par nos engagements au quotidien que construire le pays est possible. Je suis sereine en disant tout cela ! Je ne renie en rien mes engagements.
J’ai été élevée pour servir mon pays ».

 

0 Réponses à “Portrait: Marie-Claude Wetta épouse Tjibaou”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres