Portrait:Karen Lévèque

Karen Leveque

CV Express
43 ans 2 enfants (16 & 14 ans) Infirmière en service cancérologie en métropole puis au CHT Nouméa
Infirmière libérale depuis 17 ans sur le Mont-Dore
A enseigné la danse classique pendant 10 ans au Mont-Dore
Pratique le cheval, le golf et fait partie d’une troupe de théâtre amateur

« Je suis quelqu’un de passionné. J’aime la nature, j’aime me retrouver à l’extérieur. La mer est un élément essentiel dans ma vie, la mer m’apaise. J’aime aller au devant de l’autre.

Dans le cadre de mon travail, je rencontre des gens de milieux sociaux, professionnels ou politiques différents. Cette  richesse humaine m’a fait tomber amoureuse du pays au-delà des clichés classiques : cocotiers et sable blanc. L’humain m’intéresse, je ne vois que ce qui est bon chez l’homme quel qu’il soit.

Mon engagement sur la liste « Ouverture Citoyenne » n’est pas anodin. J’ai croisé par le biais de mon métier beaucoup de gens. Lorsqu’on est infirmière libérale, on entre dans l’intimité des gens, on discute, on échange, on écoute… Sur cette liste, j’ai trouvé une grande ouverture d’esprit, une réelle envie de travailler ensemble au-delà de tout ce qui peser sur nos différences sociales,  ethniques ou politique.

Je suis arrivée en 1989 en Nouvelle-Calédonie. Mon mari a été affecté au dispensaire de La Foa.  Toutes les communautés nous ont ouvert leur porte.   J’ai fait la pêche avec les kanaks, rentrée du bétail avec les broussards… la proximité de la ville fait que l’on s’éloigne les uns des autres, pour moi ce n’est pas ça la Nouvelle-Calédonie.

Mon engagement sur cette liste n’est pas une démarche politique, je veux travailler. Je ne veux pas faire de la politique comme on peut l’entendre aujourd’hui, je veux faire  de la politique autrement.

Ce n’est pas un caprice de bourgeoise qui s’ennuie. Je pense que lorsque l’on est jeune, on tolère des choses. En vieillissant, on prend conscience, on réagit et on veut du concret. Je fais parti d ‘une communauté qui n’est pas assez représentée sur les listes. J’ai envie de m’investir pour mon pays. Je suis prête aujourd’hui.

- Le secteur de la santé m’intéresse, le sujet m’intéresse, mon mari est médecin.
- En tant que mère de famille, je suis préoccupée par l’avenir des mes enfants et naturellement par celui de la jeunesse.
- La concentration de squats sur Nouméa, chaque matin, en amenant mon fils au lycée, je la vois. Je ne peux pas ne pas regarder !  Je vois de la misère dans un pays riche. Je me pose des questions.

Je n’ai pas d’appartenance politique réelle. Je suis de tendance droite modérée. J’ai toujours voté en fonction des discours et des programmes. Je suis libre penseuse. J’aime la politique.
J’ai toujours voté de manière réfléchie ».

0 Réponses à “Portrait:Karen Lévèque”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres